Résolution d’un problème fréquent sur un moteur FAAC

Le modèle 391 à bras articulés pour portail battant est une référence en matière de motorisation FAAC. Livré avec une télécommande EO24S et agrémenté d’un jeu de photocellules XP15B, ce kit motorisation portail peut être actionné par commande déportée (câble depuis la maison) pour une ouverture ou une fermeture sans retour.

Cette motorisation portail FAAC est toutefois loin d’être infaillible. En effet, certains utilisateurs sont surpris de voir leur portail grand ouvert le matin, alors qu’on l’a bien fermé la veille au soir. De plus, il sera impossible de le refermer ni avec la télécommande Faac adéquate, ni via la commande déportée. On note aussi un clignotement de la Led Bus avec une fréquence d’environ une demi-seconde. En outre, l’ouverture peut être actionnée après la disjonction du portail, mais il sera à nouveau bloqué à cette position. Les utilisateurs seront alors obligés de mettre les vantaux en manuel pour les actionner. Voici quelques solutions à envisager pour régler ce problème d’automatisme de portail.

Premiers diagnostics

D’après le manuel, l’origine de ce blocage de motorisation portail FAAC peut être multiple. Il peut être dû à un engagement d’un jeu de cellules, à un non-alignement des cellules, ou encore à une activation par erreur de la commande déportée, après la fermeture du portail. Les photocellules peuvent également être sujettes à un court circuit, si la Led Bus émet un clignotement long. Un autre scénario envisageable : l’utilisateur a aussi pu appuyer sur un bouton quelconque durant quelques secondes, ce qui met le moteur FAAC en mode Setup.

D’autres éventualités

Certains utilisateurs ayant buté à ce type de blocage sur motorisation FAAC ont pris la peine d’en dévoiler l’origine sur des pages de discussion. Ainsi, il s’avère que le souci peut être causé par un insecte qui s’était immiscé dans un des boitiers cellule. En passant devant la cellule, la petite bestiole a alors activé ouverture du portail. Par ailleurs, l’origine du blocage de motorisation portail battant peut aussi venir des chimiques à changer sur les cellules. L’on parle des condensateurs de 100 à 470 mf et à 16 V montés sur les deux platines verticales.

Quelques solutions envisageables

Pour régler ce problème de blocage sur une motorisation FAAC, il faut procéder à une vérification complète. Une opération qui passe par des tests d’alignement de cellules. On s’assure aussi que la commande déportée n’est pas actionnée. Si le souci persiste, le débranchement de la connexion Bus, ou bien la réinitialisation du système, est aussi envisageable. Il s’agit là de débrancher l’ensemble des prises sur la platine. Après quelques minutes, on reprend toutes les manipulations, y compris une nouvelle réinitialisation, pour tout remettre dans l’ordre.

Une autre approche

Si le souci n’est toujours pas résolu après la vérification complète, le débranchement et la réinitialisation, un petit détour par les fusibles moteurs s’impose. Une occasion qui permet aussi de mesurer le contact de la commande déportée. Néanmoins, sur certaines cartes électroniques, le fusible d’accessoires est intégré. Il sera alors difficile à trouver, mais tant que les cellules sont alimentées, on peut supposer qu’il est en parfait état de marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *