Cette affreuse sensation de jambes lourdes, comment vous en défaire ?

Rien n’est pire que de commencer à courir et d’avoir l’impression que vos pieds sont lacés de briques au lieu de baskets. A chaque pas, vous vous demandez pourquoi vos jambes sont si lourdes pendant votre course. Si cela vous semble familier, sachez que de nombreuses causes sont à l’origine de cette sensation de jambe morte et nombreuses sont les solutions.

Tout excès est un défaut

L’entraînement musculaire est un complément utile à la routine hebdomadaire de tout coureur. Il aide à maintenir la masse musculaire et peut faire de vous un coureur plus rapide. En effet, vous serez capable de propulser votre foulée plus facilement.

Cependant, un trop grand nombre de séances d’entraînement musculaire ou des séances très intenses dans le bas du corps peuvent entraîner une sensation de lourdeur dans vos jambes. Si votre objectif principal de mise en forme est lié à un entraînement de type course à pied, adoptez votre programme d’entraînement en fonction d’un plan de course périodique. En d’autres termes, modifiez le volume et l’intensité de vos entraînements en fonction des saisons.

Balancez vos séances d’entrainement

Profitez de la période hors saison durant laquelle les courses sont rares, celle où les coureurs reviennent à l’entraînement. Cela vous aidera à développer votre masse musculaire qui dynamisera vos courses plus tard dans l’année. Cela vous aidera à développer votre masse musculaire qui dynamisera vos performances plus tard dans l’année.

Par contre, en saison de course, réduisez votre entraînement intensif à une ou deux séances par semaine. Cela aide à garder une certaine forme physique, tout en évitant de trop solliciter le corps et d’alourdir les jambes.

Étirements après la course à pied

Les étirements et les mouvements de roulement après la course ne se limitent pas à la relaxation. Ils peuvent aussi diminuer la raideur musculaire et la douleur. Il est même suggéré que la réduction de l’amplitude des mouvements des membres inférieurs est associée à la rigidité des jambes chez les coureurs. En incorporant des étirements réguliers, vous améliorez votre amplitude de mouvement et réduisez les risques de raideur de vos jambes.

Essayez de travailler toutes les différentes parties de votre corps impliquées dans la course à pied : quadriceps, les ischio-jambiers, les fessiers, les hanches et le dos.

En cas de malaise

Si vous éprouvez de fatigue ou des maux de tête, il vaut la peine de consulter d’abord un médecin. Ceci, afin vous assurer que ces symptômes ne soient pas liés à d’autres problèmes médicaux sous-jacents. S’ils sont dus à un surentraînement, essayez de prendre quelques jours de repos suivis de quelques semaines de relâchement physique.

Aussi stupide que cela puisse paraître, de mauvaises chaussures peuvent aussi vous faire sentir une sensation de jambes lourdes. Vous voulez essayer de trouver des chaussures de course aussi légères que possible tout en répondant aux exigences en matière de support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *